La contre-attaque de Liliane Bettencourt

  • A
  • A
La contre-attaque de Liliane Bettencourt
Partagez sur :

EXCLU - L’héritière de L’Oréal va se constituer partie civile vendredi, lors d’une nouvelle audience. Objectif : accéder à son dossier.

Jusqu’ici observatrice de la procédure, Liliane Bettencourt veut désormais faire entendre sa voix. Selon son avocat Maître Kiejman, contacté par Europe 1, la milliardaire va demander vendredi au tribunal de se constituer partie civile dans l’affaire qui oppose sa fille Françoise Bettencourt-Meyers au photographe François Marie Banier. Objectif : permettre à Liliane Bettencourt d’accéder à son dossier.

Cette nouvelle stratégie de défense de la "femme la plus riche de France" intervient alors que sa fille a saisi mercredi dernier un juge des tutelles pour obtenir la "protection judiciaire" de sa mère. Si le juge des tutelles décide de placer Liliane Bettencourt sous tutelle ou curatelle, elle se verrait privée de la gestion de sa richesse, qui serait confiée à un tiers.

Une procédure civile qui vise à empêcher tout don important sans l’accord d’une tierce personne. En quelques années, l'héritière du groupe L'Oréal a fait près d'un milliard de dons au photographe François Marie Banier.

Une autre action au pénal est en cours. L’examen de la plainte pour "abus de faiblesse" déposée par Françoise Bettencourt contre François Marie Banier sera examiné vendredi par le tribunal correctionnel de Nanterre.