La conférence environnementale reportée aux 25 et 26 avril

  • A
  • A
La conférence environnementale reportée aux 25 et 26 avril
La conférence environnementale aura lieu quelques jours après la cérémonie de signatures de l'accord de Paris sur le climat, conclu lors de la COP 21, en décembre dernier.@ AFP
Partagez sur :

Prévue les 14 et 15 avril, la conférence environnementale aura finalement lieu les 25 et 26 avril, a annoncé mercredi le ministère de l'Environnement.

La conférence environnementale, qui était prévue les 14 et 15 avril, a été reportée aux 25 et 26 avril, après la cérémonie de signatures le 22 avril à New York de l'accord de Paris sur le climat, a annoncé mercredi le ministère de l'Environnement.

"Un bon timing". Ce rendez-vous annuel, initié en 2012 par François Hollande pour remplacer le Grenelle de environnement, permet de fixer la feuille de route verte du gouvernement. Elle avait déjà été reportée de plusieurs mois en raison de la tenue de la COP21 en décembre dernier. "C'est un bon timing (...), c'est bien qu'il y ait ce gros sommet et juste derrière la conférence environnementale", a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère.

Notre-Dame-des-Landes à l'ordre du jour. Pour 2016, la conférence aura pour thèmes : la réalisation de la transition énergétique "dans tous les secteurs de l'économie", "l'action pour la préservation des milieux" et la santé environnementale, mais surtout le dossier de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

"Le gouvernement fuit, recule". "Ce report est une atteinte de plus au dialogue environnemental car dès qu'il y a des sujets sensibles comme Notre-Dame-des-Landes, le gouvernement fuit, recule", a réagi Florent Compain, président des Amis de la Terre, rappelant que "toutes les ONG avaient demandé que le sujet de Notre-Dame-des-Landes soit sur la table". Pour la Fondation Nicolas Hulot, "ce report doit permettre d'avoir sur la table des mesures ambitieuses, ce qui n'était pas le cas jusqu'à maintenant. La France mérite une conférence environnementale, (...) on veut y aborder des mesures ambitieuses notamment sur le climat", a déclaré son porte-parole Denis Voisin.