La commission Hirsch sur la jeunesse critiquée

  • A
  • A
La commission Hirsch sur la jeunesse critiquée
Partagez sur :

Le Cnajep, qui réunit "plus de 70 mouvements nationaux de jeunesse et d'éducation populaire", a exprimé jeudi son "inquiétude" et son "mécontentement" à l’égard de la méthode du gouvernement en matière de politique pour la jeunesse, critiquant en particulier la commission Hirsch.

Si le lancement début mars par le Haut-commissaire à la Jeunesse, Martin Hirsch, d'une commission de concertation chargée de refondre les politiques jeunesse "a d'abord recueilli notre approbation, l'heure est aujourd'hui à l'inquiétude et au mécontentement", écrit le Cnajep dans un communiqué jeudi.

Le Cnajep, qui réunit "plus de 70 mouvements nationaux de jeunesse et d'éducation populaire" s’interroge : "que dire encore d'une concertation dont une partie importante des travaux a été court-circuitée et rendue caduque par une série de mesures annoncées par le chef de l'Etat et le gouvernement ?".

Le président Nicolas Sarkozy a en effet dévoilé fin avril un "plan d'urgence" de 1,3 milliard d'euros pour favoriser l'emploi et la formation des moins de 26 ans. Les réflexions de la commission Hirsch doivent, elles, aboutir à un Livre vert sur la jeunesse, qui doit être remis en juin.

> La France toujours à la traîne sur le chômage des jeunes