La carte des écoles fermées pour cause de grippe A

  • A
  • A
La carte des écoles fermées pour cause de grippe A
Partagez sur :

Le décompte total effectué par l’Education nationale vendredi fait état de 352 établissements et 524 classes fermés.

Sur les quelque 55.000 écoles et 11.000 collèges et lycées français, 352 étaient fermés totalement vendredi. Le ministère de l’Education nationale a également décompté 524 classes fermées. Pour tous ces établissements, un même panonceau à l’entrée : un arrêté préfectoral de fermeture pris pour cause de grippe A.

Découvrez la carte de France des établissements fermés pour cause de grippe A. Un relevé établi vendredi, à partir des informations communiquées sur internet par les différentes académies :


Le décompte établi vendredi montre une nette augmentation du nombre d’établissements fermés par rapport à la semaine précédente. Vendredi dernier, en fin de journée, l’Education nationale annonçait en effet 210 établissements fermés ainsi que 292 classes.

Europe1.fr avait alors établi la carte suivante, à partir d’informations collectées dans la journée du vendredi 20 novembre :


Pour juguler la propagation du virus H1N1, les préfets peuvent fermer une classe, voire un établissement, pour six jours, à partir de trois cas apparus dans la même semaine dans une même classe, ou dans des classes ayant des activités partagées, comme la cantine.

Mais faut-il fermer les établissements scolaires, au risque de désorganiser totalement la vie des élèves et de leur famille ? La question se pose depuis le début de la semaine. La préfecture des Deux-Sèvres a ainsi décidé de ne plus fermer systématiquement les classes et les établissements scolaires pour cause de grippe ou de suspicions de cas de grippe H1N1.

Une étude européenne est pourtant formelle : fermer les écoles en cas de pandémie peut permettre de réduire le nombre de contacts rapprochés de 10% et la propagation du virus de 21%. "Aujourd'hui encore, les spécialistes de la grippe, les autorités sanitaires, considèrent que fermer les écoles permet de protéger les enfants, et les professeurs également, et de retarder la propagation du virus", a renchéri le ministre de l’Education Luc Chatel.