La bière, bientôt reconnue patrimoine de la France ?

  • A
  • A
La bière, bientôt reconnue patrimoine de la France ?
La bière reconnue comme "patrimoine de la France" comme le vin et le champagne ?@ MaxPPP
Partagez sur :

ÇA MOUSSE - La bière reconnue comme "patrimoine de la France" comme le vin et le champagne ? C'est ce que propose une disposition introduite hier dans le projet de loi d'avenir de l'agriculture. 

Ceux qui préfèrent la chope à la flûte vont se réjouir. Les spiritueux et bières issus "de tradition locale" pourraient être introduis dans "le patrimoine de la France." Jeudi en effet, la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale a introduit cette disposition dans le projet de loi agriculture.

Sucellos rejoint Bacchus. Les sénateurs avaient franchi un premier pas en avril. Ils avaient introduit le vin "comme partie du patrimoine culturel, gastronomique et paysager de la France." À l'Assemblée Nationale jeudi, la députée écologiste Michèle Bonneton est allée plus loin en ajoutant à la liste bières et spiritueux. 

Pour la députée de l'Isère, ces boissons sont "le fruit d'un savoir-faire ancestral, d'une quête de l'excellence et d'un esprit d'innovation". Elles participent selon elle "au rayonnement de notre pays à l'étranger et constituent un apport non négligeable à la balance commerciale."

Les Gaulois déjà ! Si les Grecs et les Romains de l'Antiquité adoraient le dieu du vin Dyonysos (Bacchus en version latine), les Gaulois adoraient pour leur part Sucellos, dieu à apparence de vieillard trimballant des outils agricoles. Connu uniquement en Gaule, ce dieu était réputé pour protéger les récoltes et donc la bière. En effet, les Gaulois étaient des buveurs de cervoise, bière à base de céréales. 

L'embarras du choix. Aujourd'hui, la Bretagne, le Nord-Pas-de-Calais et l'Alsace sont les régions françaises où la bière est une boisson traditionnelle. L'Alsace assure 60% de la production nationale. La Bretagne a une dizaine de brasseries et le Nord-Pas-de-Calais en compte une vingtaine. Mais les autres boissons spiritueuses sont aussi concernées. La liqueur de plantes Chartreuse, fabriquée par des moines de Voiron en Isère ou encore la Bénédictine, liqueur normande dont la légende remonte la création au 16ème siècle, pourraient être concernées par la loi.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

Le vin fait partie du "patrimoine" de la France

Coupe du monde : la bière n'augmentera pas