L'université du Mirail à Toulouse à nouveau en grève

  • A
  • A
L'université du Mirail à Toulouse à nouveau en grève
Partagez sur :

Etudiants et personnels de l'université Toulouse II Le Mirail ont voté lundi la poursuite de la grève et plusieurs centaines d'étudiants ont reconstitué des piquets de grève avec des chaises, aussitôt démantelés par la police.

Une assemblée générale (AG), évaluée à 1.000 participants étudiants par les grévistes, a voté la reconduction de la grève lundi après-midi, suivant l'exemple d'une assemblée d'une centaine de membres du personnel le matin. Les étudiants ont ensuite remis en place des barricades de chaises qui avaient été démontées par la police mercredi dernier. Les CRS, déjà appelés par la présidence de l'université, sont à nouveau entrés sur le campus en milieu d'après-midi pour dégager les accès.

Une prochaine AG doit se tenir jeudi. Les étudiants protestent contre les réformes du gouvernement sur l’université. Le président Daniel Filâtre a tenté de dissuader les grévistes de reprendre le blocage, soulignant que Toulouse II n'était "pas une zone de non-droit". Une délégation l'a rencontré pour demander qu'une "commission tripartite administration, personnels et étudiants en lutte, assure le suivi des modalités d'examen". Les examens sont d’ores-et-déjà reportés à septembre.