L’Ina ravive la mémoire publicitaire

  • A
  • A
L’Ina ravive la mémoire publicitaire
Partagez sur :

L’Ina met en ligne jeudi 200.000 publicités cultes et revisite 40 ans du patrimoine audiovisuel.

"Il faut bien secouer, sinon la pulpe, elle reste en bas." "Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice", "C'est pourtant facile de ne pas se tromper"… A partir de jeudi, l’Institut national de l’audiovisuel fait revivre aux internautes 40 ans de publicités audiovisuelles. Au total, ce sont 200.000 spots qui ont été mis en ligne surina.fr. Et certaines de ces publicités sont devenues cultes, comme celle sur "les deux doigts coupe-faim":


Autres publicités qui ont marqué les esprits, celles qui préconisent, comme de Jamel, de "secouer sinon la pulpe, elle reste en bas" :


"La publicité fait partie du patrimoine, c'est aussi un format clipé, rapide, adapté aux usages du Web", rappelle l’INA dont le site lancé il y a trois ans est visité par un million d’internautes chaque mois. L’opération "Ina.fr change de peau" a pour but de rajeunir l’audience du site et d’intéresser grâce aux spots de publicités de plus jeunes internautes.