L'ex-petit ami de Céline nie mais est écroué

  • A
  • A
L'ex-petit ami de Céline nie mais est écroué
Partagez sur :

En garde à vue depuis jeudi soir, l’ancien petit ami de la jeune fille retrouvée noyée mercredi à Angres, dans le Pas-de-Calais, a été écroué samedi. Le jeune homme de 27 est en revanche revenu sur ses aveux, et nie désormais toute implication dans le drame.

L'ancien compagnon de la jeune fille de 17 ans retrouvée morte, mercredi, dans un ruisseau à Angres, dans le Pas-de-Calais, a été mis en examen pour "homicide volontaire" et écroué samedi. Mais il est revenu sur les aveux qu'il avait formulés vendredi, et nie désormais toute implication dans cette affaire pour laquelle il risque jusqu'à trente ans de prison.

Le jeune homme de 27 ans avait pourtant réitéré samedi matin ses aveux formulés la veille, y apportant même un certain nombre de précisions dont certaines correspondaient aux résultats de l'autopsie. Mais alors que les examens pratiqués sur le cadavre de la jeune fille ont indiqué que sa tête avait été maintenue sous l'eau, provoquant la noyade et donc la mort, son ancien ami affirmait l'avoir "étranglée et laissée sur la berge". Il affirmait l'avoir tuée à l'issue d'une entrevue qu'il avait sollicitée "car il vivait mal leur séparation" survenue une semaine auparavant. De nouvelles investigations devraient être demandées lundi par le juge d'instructions.

Sans emploi, changeant souvent d'adresse, le suspect n'avait pas un ancrage très solide, tant du point de vue social que professionnel, selon le parquet de Béthune. Il n'était pas connu des services de police avant cette affaire.

Le corps sans vie de l'adolescente, à demi immergé dans 50 à 60 centimètres d'eau, avait été découvert dans la Souchez, mercredi en fin d'après-midi par des promeneurs. L'autopsie de la jeune femme avait révélé que sa tête avait été maintenue sous l'eau. Les proches de la jeune fille ont réalisé un blog dédié à sa mémoire.