L'épidémie de grippe A se stabilise en France

  • A
  • A
L'épidémie de grippe A se stabilise en France
Partagez sur :

Mais la circulation du virus reste importante, a déclaré mercredi la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

"Les dernières données semblent indiquer que la tendance que nous commencions à annoncer la semaine dernière se confirme et que l'épidémie se stabilise. Nous avons sans doute franchi le premier pic épidémique", a déclaré mercredi Roselyne Bachelot, ministre de la Santé. Le nombre de consultations pour cette maladie est passé d'un rythme hebdomadaire de 794.000 à 570.000, a-t-elle dit.

Au total, 5,5 millions de personnes ont été infectées en France depuis le début de l'épidémie. Il y a eu 935 hospitalisations et 176 décès, dont 28 chez des personnes ne présentant aucun facteur de risque et quatre chez des enfants de moins de 15 ans.

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a annoncé de son côté que le cap des 4,5 millions de personnes vaccinées serait franchi ce mercredi, soit 7% de la population. A ce sujet, la CFTC Paris a dénoncé les horaires d'ouverture limités des centres de vaccination contre la grippe A H1N1 en Ile-de-France pendant la période de fin d'année jusqu'au 3 janvier. "Soit il y a urgence sanitaire et il faut vacciner un maximum de personnes en un minimum de temps, soit il y a vaste opération de communication sans véritable danger pour la population", écrit le syndicat dans ce communiqué.