L’amnésique polyglotte a été identifiée

  • A
  • A
L’amnésique polyglotte a été identifiée
Partagez sur :

La jeune femme, hospitalisée à Marseille depuis fin mai, a été reconnue par sa soeur. Elle devrait rentrer au Luxembourg vendredi.

Elle s’appelle Franca. Cette jeune femme de 35 ans, qui avait débarqué le 22 mai à la gare Saint-Charles de Marseille sans savoir pourquoi ni comment, a été identifiée jeudi. Sa sœur l’a reconnue à la suite de l’appel à témoin diffusé par Interpol.

Ses parents se sont manifestés auprès de la police jeudi. Ils ont ensuite pu se rendre à son chevet à l’hôpital de la Conception. La jeune femme d’origine italienne devrait rejoindre le Luxembourg, où elle réside, vendredi.

Quelques vérifications sont encore en cours mais le mystère persiste. Arrivée à Marseille le 22 mai, elle s’était rendue au commissariat expliquant : "Je ne sais plus qui je suis. Aidez-moi". Elle se souvenait simplement venir de Nice. Elle n’avait pas de papier d’identité sur elle, portait un sac de sport et avait un billet de 5 euros en poche.

Polyglotte, elle parle le français, l'anglais, l'allemand, l'italien et le luxembourgeois. Des langues qu’elle n’a pas oubliées. Elle est aussi capable pour l’instant de décrire certaines bribes de son passé. D’après les informations recueillies par Europe 1, Franca a passé récemment plusieurs mois en Corse avec une amie avec qui elle se serait brouillée.