L'adolescent meurtrier corse pourrait ne pas être jugé

  • A
  • A
L'adolescent meurtrier corse pourrait ne pas être jugé
Partagez sur :

Le garçon qui avait abattu ses parents et ses deux frères l'été dernier a été reconnu irresponsable par les experts.

L'adolescent de 16 ans soupçonné d'avoir tué ses parents et ses deux frères dans la nuit du 12 au 13 août dernier à Albitreccia, en Corse, pourrait être déclaré pénalement irresponsable, selon Le Figaro de mardi. Il échapperait ainsi à tout jugement.

Une expertise psychologique que contient un prérapport transmis au juge semaine dernière conclut que "la capacité de discernement du jeune homme était abolie" au moment où il a perpétré les quatre homicides, affirme le quotidien. "Le collège d'experts conclut pour l'heure à son irresponsabilité pénale", affirme ainsi le procureur de la République d'Ajaccio, Thomas Pison.

Le jeune meurtrier avait été mis en examen pour "assassinat" à l'époque des faits, et la notion de préméditation était clairement évoquée. Aujourd'hui, cette idée vacille à la suite des conclusions des experts psychiatriques. Et la thèse des amis du jeune garçon, qui, depuis le début, parlent d'un "coup de folie" et mentionnent les "angoisses nocturnes" dont leur faisait part leur camarade pourrait reprendre du crédit.

Une contre-expertise psychiatrique sera ordonnée, a déjà fait savoir le procureur d'Ajaccio, qui ne prendra position qu'une fois les résultats de celle-ci obtenus. Si l'adolescent est déclaré pénalement irresponsable, la justice devra débattre de l'abandon des poursuites contre lui. Il pourrait sortir du quartier des mineurs de la maison d'arrêt de Borgo où il est détenu, pour rejoindre un établissement psychiatrique spécialisé.