"Jungle" de Calais : les mineurs évacués dès mercredi vers des centres d’accueil

  • A
  • A
"Jungle" de Calais : les mineurs évacués dès mercredi vers des centres d’accueil
D’après nos informations, trente bus pourraient ainsi être mis en place pour transporter un maximum de mineurs, qui seront alors orientés selon leur dossier.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Selon nos informations, trente bus pourraient être mis en place dès mercredi pour transporter un maximum de mineurs vers des centres d’accueil, un peu partout en France.

Dans la "Jungle" de Calais, il n’y a plus de tentes, ni d’abris de fortune, mais quelque 1.500 mineurs sont toujours sur place. Hébergés dans des préfabriqués, ils étaient censés rejoindre l'Angleterre dans les prochains jours. Cela semble toutefois plus compliqué que prévu. Ces mineurs isolés pourraient être évacués dès mercredi, et répartis dans des centres d’accueil et d’orientation.

Trente bus prévus. D’après nos informations, trente bus pourraient ainsi être mis en place pour transporter un maximum de mineurs, qui seront alors orientés selon leur dossier. Ceux qui ont de la famille en Angleterre, par exemple, partiront tous ensemble vers le même centre. L’objectif est clair : permettre aux autorités anglaises de traiter plus vite les dossiers, et choisir plus facilement les mineurs qui pourront vivre désormais de l’autre côté de la Manche. Mardi, des maraudeurs distribuaient d’ailleurs des flyers en neuf langues aux jeunes concernés, afin de leur expliquer le déroulement de la journée de mercredi.

L'opération devrait durer plusieurs jours. Tout ne devrait pas être réglé mercredi. Ces départs pourraient prendre plusieurs jours, mais il y a bien ici une volonté de respecter l’engagement de François Hollande, qui a promis qu’il n’y aurait bientôt plus aucun migrant à Calais. Toujours selon nos informations, un départ des familles qui logent en ce moment au centre Jules Ferry pourrait aussi avoir lieu d’ici la fin de la semaine.