"Jungle" de Calais : les gros travaux de déblaiement ont commencé

  • A
  • A
"Jungle" de Calais : les gros travaux de déblaiement ont commencé
Une pelleteuse doit arracher les abris dans la zone ouest de la "Jungle". (Image d'illustration)@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Après l'évacuation des migrants de la "Jungle" de Calais, la destruction des abris a commencé jeudi matin.

Les gros travaux de déblaiement de la "Jungle" de Calais ont commencé jeudi peu après 8h30 dans la partie ouest du camp, quasiment désertée depuis mercredi après-midi. Une grosse pelleteuse accompagnée de deux engins d'évacuation arrachait les abris situés dans cette zone. Un gros cordon de CRS a été déployé pour empêcher les curieux, des journalistes et une poignée de migrants passant par là, d'y accéder.

Fin du déblaiement prévue lundi soir. Les travaux de déblaiement de la "Jungle" seront terminés "lundi soir", a assuré jeudi la préfète du Pas-de-Calais Fabienne Buccio, qui a réévalué à environ 6.000 le nombre de migrants évacués en trois jours. "On est à 6.000 migrants passés par le sas", a dit Fabienne Buccio lors d'une conférence de presse. Mercredi soir, les ministères de l'Intérieur et du Logement avaient fait état de 5.596 personnes "mises à l'abri", pour une population estimée à 6.400 personnes par la préfecture avant l'évacuation. "Lundi soir, il n'y aura plus de camp de la Lande (le nom officiel de la "Jungle", ndlr), les travaux auront été terminés", a-t-elle ajouté. Toutes les tentes auront été enlevées et les déchets supprimés" et les migrants "doivent comprendre que Calais n'est pas une solution pour eux".