Jungle de Calais : "la lutte contre un incendie est quasi-impossible", d'après les pompiers

  • A
  • A
 Jungle de Calais : "la lutte contre un incendie est quasi-impossible", d'après les pompiers
La configuration de la jungle de Calais ne permet que très difficilement aux pompiers d'intervenir.@ AFP
Partagez sur :

Bernard Cazeneuve a annoncé lundi une évacuation progressive de la jungle. Les pompiers du Pas-de-Calais souhaitent de leur côté une action rapide.

EXCLUSIF

Les pompiers de Calais tirent la sonnette d'alarme. Les migrants de la moitié sud de la jungle doivent évacuer la zone, alors que l'ultimatum fixé par la préfète expire mardi soir. Lundi, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a promis qu'il n'y aurait pas d'évacuation forcée tout de suite. Pour le colonel Laurent Moreau, du service d'incendie et de secours du Pas-de-Calais, joint par Europe 1, la rapidité prime pour pouvoir intervenir en cas de problème grave. "Même avec la meilleure des bonnes volontés, la configuration actuelle de la zone sud ne permet pas d'accéder au camp et la lutte contre l'incendie est quasiment impossible", prévient-il.

"Délais allongés". Conséquence de la configuration du site : les interventions, "quand on le peut, se font avec des délais allongés. Cela peut engager la responsabilité du service mais c'est surtout très dommageable sur la qualité des secours. On intervient dans de très mauvaises conditions. Sans les tentes, ça serait beaucoup plus facile. C'est dangereux pour les migrants et pour les secours eux-mêmes", explique le colonel Laurent Moreau.