Johnny Hallyday doit rembourser 140.000 euros au fisc

  • A
  • A
Johnny Hallyday doit rembourser 140.000 euros au fisc
Johnny Hallyday a perdu sa bataille contre le fisc. @ AFP
Partagez sur :

Johnny Hallyday doit rembourser 140.000 euros au fisc français, une somme qui correspond aux pénalités sur les dividendes versées à sa société au Luxembourg.

Six ans de bataille judiciaire auront donné raison à l’administration fiscale. Johnny Hallyday doit rembourser près de 140.000 euros au fisc en vertu d'un redressement fiscal, rapporte BFMTV mardi. Le chanteur s'était vu notifier un important redressement fiscal en 2011 par le fisc, qui avait mis au jour un système complexe d'optimisation fiscale jugé illégal, visant à échapper à l'impôt en France

Le Conseil d'Etat déboute le chanteur. Après différents revirements judiciaires - et notamment la réduction de ses pénalités-, Johnny a essuyé un revers final : le Conseil d'Etat a débouté la demande du chanteur le 10 février. Johnny Hallyday avait demandé un sursis pour verser les 139.000 euros réclamés par le fisc, arguant qu'il n’avait pas les moyens de régler cette somme. Résident fiscal en Suisse depuis 2006, le chanteur belge doit tout de même payer des impôts en France pour ses revenus générés dans l'hexagone.