Jérôme Kerviel renvoyé en correctionnelle

  • A
  • A
Jérôme Kerviel renvoyé en correctionnelle
Partagez sur :

L’ancien trader de la Société générale devra répondre, selon son avocat, de "faux et usage de faux" et "abus de confiance".

Un procès en correctionnelle pour Jérôme Kerviel, l’homme suspecté d’être à l’origine de la perte de près de 5 milliards d’euros à la Société générale. Les juges ont signé lundi l’ordonnance de renvoi, selon Me Olivier Metzner, l’avocat de l’ancien trader. Jérôme Kerviel devrait répondre d'ici à l'automne 2010 de "faux et usage de faux", "abus de confiance" et "introduction frauduleuse dans un système de traitement automatisé des données" devant un tribunal.

Ce renvoi en correctionnelle avait été requis par le parquet de Paris en juin dernier. Il y a cependant des différences entre les réquisitions et la décision des juges : un abus de confiance simple, et pas aggravé, a été retenu. "D'autre part, le parquet disait que l'abus de confiance c'était pour avoir détourné les sommes d'argent, sans fixer le montant, et le juge, lui, renvoie pour avoir détourné l'outil informatique de la Société générale. Ça montre toute la difficulté à qualifier les faits reprochés à Kerviel", a expliqué son avocat Me Metzner.

Jérôme Kerviel devrait par ailleurs être jugé seul. Son ancien assistant, Thomas Mougard, devrait bénéficier d'un non-lieu alors que le parquet avait requis également son renvoi en correctionnelle, selon les informations du Figaro.fr.

Pour sa défense, Jérôme Kerviel assure depuis plusieurs mois qu'il avait pris, en moins de trois ans, des engagements à hauteur de 800 milliards de dollars que la Société général ne pouvait ignorer. S'il est reconnu coupable,l'ancien trader est passible de 5 ans de prison et 375.000 euros d'amende.