Jenifer dans Voici : "Une paparrazade mal faite"

  • A
  • A
Jenifer dans Voici : "Une paparrazade mal faite"
Partagez sur :

La 17e chambre du TGI de Paris a rendu mardi une ordonnance de référé déboutant la chanteuse Jenifer et son compagnon, Nicolas Ori, qui avaient porté plainte contre Voici pour des photos publiées les montrant s'embrassant dans une petite rue d'un village en Corse.

C’est une première. Le magazine Voici a remporté mardi une bataille judiciaire contre la chanteuse Jenifer et son compagnon, Nicolas Ori : le tribunal de grande instance de Paris a estimé que le couple avait mis en scène une "fausse paparrazade", soit présenter comme volées des photos en fait réalisées avec l'assentiment du couple.

L’objet du procès est un reportage de trois pages, publié dans le numéro du 28 mars au 3 avril 2009 de l’hebdomadaire people, titré "Photos exclusives – Jenifer en Corse – Avec Nicolas, c’est magique !". S’estimant victime d’une "atteinte à [leurs] droits de la personnalité", la chanteuse et son compagnon demandaient au total 45.000 € de dommages et intérêts au magazine.

Jean-Claude Elfassi, un célèbre paparrazi, a apporté des preuves au tribunal pour le compte de Voici. Il avait consacré de nombreux billets au sujet sur son blog, se rendant même en Corse pour faire une série de photos sur la petite place en question.

Le paparrazi affirme n’avoir "jamais vu une paparrazade aussi mal faite" :

Dans sa décision, le tribunal affirme notamment qu’il lui paraît "pour le moins inexpliqué" qu’un paparrazi "ait pu prendre 29 clichés au flash à une faible distance et en moins de sept minutes sans attirer l’attention des personnes photographiées".