Jean Viard : "Le travail du dimanche doit rester un choix"

  • A
  • A
Jean Viard : "Le travail du dimanche doit rester un choix"
Partagez sur :

Le sociologue, auteur de L'éloge de la mobilité, estime le travail du dimanche néfaste pour le cercle familial.

Alors que dès ce week-end, de nouveaux magasins auront légalement le droit d'ouvrir le dimanche, Jean Viard rappelle l'importance du repos dominical dans notre société, qu'il compare à un "poste-frontière". "L'espace a des marqueurs pour qu'on se repère et le temps a des marqueurs. Pour nous, ce sont des moments de repos, le dimanche, le 15 août, la semaine de Noël...", explique le sociologue.

"Il faut un jour voué au repos, à la famille, à la religion, à la culture (...). Une journée dont le sens est différent, dédié notamment à la relation entre les hommes dans une famille", ajoute Jean Viard.

30% des gens travaillent à l'heure actuelle en horaires décalés pour des raisons professionnelles (restauration, finance...). Et nombreux sont ceux qui se satisfont de travailler de temps en temps le dimanche, reconnaît le sociologue, qui cite une étude récemment publiée.

Mais "ne soyons pas naïfs sur la façon dont s'organise le libre choix sur le marché du travail", assure vendredi sur Europe 1 Jean Viard :

Dans les zones touristiques, il est vrai que les salariés n'auront pas le choix. Stéphane Fustec, secrétaire de la fédération CGT des salariés du Commerce, évoque les marges de manoeuvre des salariés concernés :