Jean Sarkozy et Toni Musulin, nouvelles stars

  • A
  • A
Jean Sarkozy et Toni Musulin, nouvelles stars
Partagez sur :

Le fils du chef de l’Etat et le convoyeur de fonds sont les deux personnalités qui ont fait l’entrée médiatique la plus remarquée.

Ils n’ont pas d’autre point commun que celui d’avoir été désignés par les Français "personnalités qui ont fait l'entrée médiatique la plus remarquée en 2009", selon les résultats du sondage TNS Sofres-Logica pour Europe 1. Jean Sarkozy est plébiscité par 38% des personnes interrogées, Tony Musulin le talonne à 37%.

Prénom : Jean. Nom : Sarkozy. Il avait été aperçu en 2008, quand il était devenu président du groupe UMP au conseil général des Hauts-de-Seine. Mais c’est bien en octobre 2009 que le fils du chef de l’Etat, cheveux coupés et nouvelles lunettes sur le nez, a fait la Unede l’actualité. Et avec lui, un nouveau sigle : l’Epad, l’établissement public qui gère le quartier d’affaires de La Défense. Jean Sarkozy, 21 ans, étudiant en deuxième année de droit, voulait en prendre les rênes. Brocardé sur internet, critiqué au sein même de la majorité, il a finalement dû renoncer. Pour mieux rebondir en 2010 ?

Toni Musulin, lui, devrait réapparaître sur les bancs d’un tribunal dans les mois à venir. Le convoyeur de fonds, employé sans histoire jusque là, est devenu le 5 novembre l’auteur du "casse du siècle". Après onze jours de cavale, celui qui était vénéré comme le prince des voleurs sur certains sites internet s’est rendu. De son butin, restent 2 millions d’euros, toujours dans la nature. Toni Musulin a choisi de garder le silence face aux enquêteurs.

Le talent de Susan Boyle, troisième dans ce classement avec tout de même 30%, a éclaté sur la scène d’une émission de télévision britannique, par-delà son physique peu avantageux et son accoutrement carrément vieillot. Elle a depuis entamé une mue physique et son album se vend comme des petits pains.

A noter aussi l’entrée en cinquième position, juste après l’Américaine qui a donné naissance à des octuplés, de Yann Barthès, cité par 10% des personnes interrogées. Le journaliste s’amuse à filmer, depuis les coulisses, l’actualité politique et people tous les soirs dans son Petit Journal diffusé sur Canal +. Avec à la clé, la découverte de quelques pépites comme le dérapage de Jacques Chirac qui met en doute l'origine d'un jeune homme ou le copier-coller dans les discours de Nicolas Sarkozy.

Sondage TNS-Sofres/Logica pour Europe 1, réalisé les 8 et 9 décembre 2009 auprès de 1.000 personnes, selon la méthode des quotas.