Jean-François Martins : "la vie a repris pour les Parisiens eux-mêmes"

  • A
  • A
Partagez sur :

Paris est première du classement des 50 villes les plus admirées dans le monde. L'adjoint au maire de Paris revient sur les atouts et faiblesses de la capitale.

INTERVIEW

Paris est redevenue première du classement des 50 villes les plus admirées dans le monde publié mercredi. "On est une ville très désirée. La ville la plus visitée", se félicite Jean-François Martins, adjoint au maire de Paris en charge du tourisme, interrogé samedi au micro d'Europe 1. Une première place récupérée grâce à de nombreux atouts : "C'est une ville patrimoniale, agréable à visiter, commente Jean-François Martins. Il y a toujours quelque chose d'incroyable à voir. Il y a aussi cet art de vivre à la parisienne, ses terrasses. Et puis on trouve une scène culturelle très avant-gardiste."

Taxis. Paris est une ville connectée en matière de transports avec 1,5 milliard de voyages chaque année. Le réseau dessert de mieux en mieux les quartiers. "On est parfois plus durs avec nous même que les touristes, pointe l'adjoint au tourisme. L'une des spécificités par rapport aux autres grandes villes, c'est que Paris se visite très bien à pied."

Un peu moins bien en taxi ? "Le mouvement de grève des taxis est regrettable mais n’est pas désastreux à l’égard de l’image de Paris. Il n’est pas à la hauteur de ce qu’on souhaite montrer aux touristes. D'ailleurs, les clients étrangers auront tendance à se rapatrier sur les VTC."

Les attentats. "On a connu un moins de janvier et de novembre qui ont inquiété les visiteurs. On sait que cela a eu un impact mondial, note Jean-François Martins. L'enquête a eu lieu avant le mois de novembre. On essaye toutefois de montrer que la vie a repris pour les Parisiens eux-mêmes."