Légion d'honneur : le père d'Aurélie Chatelain, tuée à Villejuif, "déçu"

  • A
  • A
Partagez sur :

Alors que toutes les victimes des attentats recevront la Légion d'honneur, ce ne sera pas le cas pour Aurélie Chatelain, tuée par un terroriste à Villejuif (Val de Marne) en avril dernier. Interrogé sur Europe 1, son père, Jean-Luc Chatelain, exprime son incompréhension.  

INTERVIEW

Le 19 avril 2015, le corps d'Aurélie Chatelain était retrouvé dans sa voiture en feu à Villejuif, dans le Val de Marne. Son meurtrier, le terroriste Sid Ahmed Ghlam, l'a abattue d'une balle dans le cœur alors qu'il préparait un projet d'attentat à Paris. Et alors que dans la promotion de la Légion d'honneur annoncée vendredi on retrouve notamment toutes les victimes des attentats, le nom de la professeure de fitness de 32 ans n’apparaît pas. Ce qui suscite de la colère mais surtout de la déception chez Jean-Luc Chatelain, son père, interrogé dans Europe1 midi mardi.

Une demande d'explications à l'Elysée. "Je suis déçu de la justice française. Déjà par le fait qu'elle ne soit pas décorée, alors que c'était demandé par le maire et beaucoup de gens depuis le mois d'avril", regrette Jean-Luc Chatelain. La déception du père va cependant plus loin : "elle a été tuée par une personne qui était fichée S et c'est quelque chose que j'ai du mal à comprendre", explique-t-il. Il espère que cet oubli est en tout cas, "une erreur" de François Hollande et indique vouloir se rapprocher de l'Elysée pour plus d'explications. "Je pense qu'on aura une réponse avant même d'envoyer le courrier parce que beaucoup de médias parlent de cette histoire", assure le père. "J'espère que le président n'attendra pas le courrier avant de réagir", souligne Jean-Luc Chatelain.