Isère : par économie, la fin du 115 la nuit ?

  • A
  • A
Isère : par économie, la fin du 115 la nuit ?
A Grenoble, le 115 sera peut-être suspendu pendant la nuit dans les prochains mois.@ MaxPPP
Partagez sur :

Le préfet du département espère économiser 15.000 euros par mois en éteignant le numéro de l’action sociale à partir de minuit.

Le numéro destiné à aider les personnes en difficulté supprimé la nuit... pour faire des économies. Cette situation ironique prend place à Grenoble en Isère. Le préfet du département a prévenu les associations d’aide sociale qu’il souhaitait supprimer le 115 de minuit à sept heures du matin selon France 3 Alpes.

Trois appels par nuit. Du fait des baisses de dotation, l’administration n’arrive plus à joindre les deux bouts. Et il se trouve que selon Patrick Lapouze, le préfet du département, la fermeture du numéro pendant la nuit permettrait d’économiser 15.000 euros par mois. “Avec en moyenne trois appels, le 115 est beaucoup moins sollicité en nuit profonde, de minuit à sept heures. D’autres acteurs sont présents pour prendre le relais : les associations  de maraude, les centres d’accueils”, justifie-t-il au Figaro.fr.

Un délai de trois mois. La décision, transmise aux associations au travers d’une lettre, n’a pas du tout plu à ces dernières. Le député socialiste de l’Isère, Olivier Véran, a lui aussi réagi à la situation. Dans un communiqué publié sur son site internet, il a demandé au préfet “de suspendre cette décision”. Il annonce également s’être “engagé à essayer d’obtenir auprès de la ministre en charge du logement un abondement de crédit permettant de financer cette prolongation d’activité.

Sous pression, la préfecture de l’Isère a finalement repoussé la suspension du 115 de trois mois. Elle souhaite maintenant travailler avec les associations d’entraide aux sans-abri pour trouver une solution.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

SOLIDARITE - Don de RTT : entre salariés, c'est désormais possible

ACTU - L'adoption pour tous, c'est pas maintenant

MALAISE - Trop de Noirs dans un immeuble ? Un bailleur poursuivi

ZOOM - Y a-t-il un profil type du récidiviste ?