Irina Belenkaïa : "C’est difficile parce que je ne vois pas Elise"

  • A
  • A
Irina Belenkaïa : "C’est difficile parce que je ne vois pas Elise"
Partagez sur :

En un mois, Irina Belenkaïa a vu sa fille 45 minutes au total. La mère d'Elise évoque pour Europe 1 cette situation qu'elle juge "plus que dure".

La décision du juge des affaires familiales sera connue vendredi dans l’affaire d’Elise, fillette de 3 ans enlevée le 20 mars dernier alors qu'elle se trouvait avec son père. Les deux parents en demandent la garde.

La mère russe d’Elise, Irina Belenkaïa, a été mise en examen mais laissée en liberté sous contrôle judiciaire. Elle est suspectée d'avoir organisé l'enlèvement de sa fille.

Aujourd’hui, elle vit à Marseille. Une journaliste d’Europe 1, Nathalie Chevance, a pu la rencontrer. En un mois, la jeune femme raconte qu’elle n’a vu sa fille, qu’elle appelle Lisa, que 45 minutes au total.

Les rencontres entre la mère et la fille sont extrêmement limitées depuis un mois. Irina Belenkaïa n’a pas le droit de se rendre à Arles où vit la fillette avec son père Jean-Michel André. Leurs retrouvailles se passent à Marseille dans des cafés ou au téléphone. Si elle n’obtient pas la garde d’Elise, Irina Belenkaïa a décidé de rester en France.