Intrusion au lycée de Gagny : 11 jeunes en garde à vue

  • A
  • A
Intrusion au lycée de Gagny : 11 jeunes en garde à vue
Partagez sur :

Onze jeunes gens de 15 à 20 ans ont été placés en garde à vue lundi pour leur participation présumée à l'expédition punitive menée le 10 mars dans un lycée de Gagny en Seine-Saint-Denis.

Onze jeunes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’information judiciaire ouverte après l’intrusion violente au lycée Jean-Baptiste Clément de Gagny, le 10 mars dernier, Parmi eux, dix ont été interpellés à 6 heures à leur domicile, à la cité des Dhalias à Gagny, le onzième s'est présenté à la police. Aucun n'a reconnu sa participation. Trois jeunes de 15 à 19 ans avaient déjà été mis en examen le 12 mars pour "participation à un attroupement armé", "intrusion", "violences avec arme", "violences aggravées" et "dégradation".

Une rivalité entre des jeunes de la cité des Dahlias en Seine-Saint-Denis et d'autres, du quartier du Chesnay avait provoqué en mars une série de "matches aller-retours", selon l'expression d'un policier. L'intrusion dans le lycée Jean-Baptiste Clément avait été l'un de ces épisodes. Les assaillants, cagoulés et armés, étaient arrivés en deux groupes. Ils avaient réussi à blesser à la lèvre un élève qu'ils recherchaient, bousculant d'autres personnes, dont une enseignante entaillée superficiellement au thorax.

Suite à cet épisode, Nicolas Sarkozy avait annoncé une série de mesurespour lutter contre les bandes violentes.