Internet plus fort que les 118

  • A
  • A
Internet plus fort que les 118
Partagez sur :

Les renseignements téléphoniques n'ont plus la cote face à la gratuité d'internet, selon un sondage paru mardi.

Le matraquage publicitaire n'y aura rien fait. Pour trouver un numéro de téléphone ou une adresse, les Français préfèrent Internet aux services de renseignements téléphoniques, selon une étude IFOP publiée mardi.

66% des personnes interrogées privilégient Internet pour leurs recherches, contre 25% les renseignements téléphoniques. Ces derniers arrivent même derrière le bon vieux botin papier, avec 62% des sondés. Ils ne sont que 2% à utiliser les SMS et encore 4% à pianoter sur le Minitel pour trouver leur information.

Les Français sont de moins en moins nombreux à appeler les remplaçants du 12 de France Télécom. Seulement 37% des sondés ont déjà utilisé un des 21 numéros de renseignements téléphoniques, commençant par 118. En 2008, les 118 ont reçu 121 millions d'appels (contre 270 millions pour le 12 en 2004). Et Valérie Schwartz, directrice du 118 008 (PagesJaunes), estime qu'il y aura environ 100 millions d'appels en 2009.

Le prix est la principale raison de cette désaffection. 55% des personnes n'ayant jamais recours aux 118 expliquent avoir été rebutées en priorité par le prix, tandis que même celles qui les utilisent les jugent coûteux, à 71%.

De son côté, le site web des Pages jaunes a vu son audience plus que doubler depuis 2004, avec 850.000 visites par an. Le site a même battu un record en septembre, avec plus de 80 millions de clics. Les 118 tentent de profiter de cette manne en lançant leur propres vitrines Internet.

Sondage réalisé les 2 et 3 septembre auprès d'un échantillon de 1.007 personnes, selon la méthode des quotas.