Intempéries : le sud-est panse ses plaies

  • A
  • A
Intempéries : le sud-est panse ses plaies
Partagez sur :

L'heure est au nettoyage et à l'évaluation des dégâts dans les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-maritimes.

D'importantes opérations d'assèchement et de nettoyages ont été menées dimanche dans le sud-est par les services de secours après les inondations de vendredi soir. Les dégâts sont toujours en cours d'évaluation, notamment dans le département du Var, particulièrement touché. Dans les Bouches-du-Rhône, les seuls opérations de nettoyage concernaient l'étang de Berre, pollué lors du débordement, vendredi soir, d'eaux chargées d'hydrocarbures de bassins du complexe pétrochimique.

Il faut compter au moins 24 à 48 heures avant que les choses rentrent dans l'ordre, estiment les autorités. Dans le Var, l'électricité a été rétablie dans la quasi-totalité des foyers. La ville de Sainte-Maxime, particulièrement touchée, "panse ses plaies", a jugé le préfet du Var.

"Des échelonnements d'impôts" vont être accordés aux ménages et aux entreprises installées dans les zones les plus affectés par les intempéries du week-end, a assuré dimanche le ministre du Budget, Eric Woerth.

La veille, Brice Hortefeux avait annoncé l'octroi d'une aide allant "jusqu'à un million d'euros pour répondre aux demandes qui sont les plus pressantes". En visite à Sainte-Maxime, le ministre de l'Intérieur a également promis la déclaration rapide de l'état de catastrophe naturelle "dans un délai de 15 jours", afin d'aider les habitants de ce département victimes d'inondations.

Ecoutez le reportage à Sainte-Maxime de Yann Terrou, correspondant d'Europe 1 dans la région :



L'alerte orange a été levée samedi soir dans les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-maritimes. Météo France avait appelé les habitants de ces trois départements à la vigilance samedi en raison des fortes précipitations pluvio-orageuses qui ont frappé la région PACA toute la journée.

Vendredi, six personnes avaient été légèrement blessées dans l'accident d'un train TER, près de Berre-l'Etang dans les Bouches-du-Rhône. Le train, qui transportait environ 400 passagers entre Marseille et Lyon, est sorti de la voie après avoir rencontré une coulée de boue due aux orages. Deux des blessés ont été conduits à l'hôpital, les autres étant soignés sur place.

Par ailleurs, la situation est revenu à la normale au Pays basque, frappé vendredi par de fortes précipitations et où la circulation des trains avait été interrompue. Par ailleurs, ces intempéries ont provoqué des inondations aux urgences de l'hôpital de Bayonne et le report de rencontres sportives.