Inondations : "la situation commence à être de plus en plus préoccupante"

  • A
  • A
Partagez sur :

CRUE - La spécialiste des crues, Emma Haziza, a jugé jeudi sur Europe 1 qu'il était "probable" de voir des digues lâcher sur le bassin de la Seine.

INTERVIEW

Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la France ces derniers jours ont fait gonfler les cours d'eau et provoqué d'importantes inondations. Près de la Seine, qui frôle les cinq mètres à Paris, la spécialiste des crues, Emma Haziza, n'écarte pas une dégradation de la situation. "On est dans une situation exceptionnelle depuis 1982. On ne sait pas encore ce que ça va pouvoir donner. Est-ce que les digues vont tenir ? On se pose de nombreuses questions", a-t-elle indiqué jeudi au micro d'Europe 1.

Des "ouvrages qui lâchent". Selon elle, "des ouvrages qui lâchent" constituent un "scénario probable". "La Seine gonfle de manière exceptionnelle. La situation commence à être de plus en plus préoccupante", a estimé la spécialiste. La montée des eaux, souvent imputée à l'imperméabilisation des sols et à l'urbanisation dans d'autres cas de figure, est cette fois principalement due à la pluviométrie record. "Tous les sols sont saturés en eau, cela ruisselle."

"Cela arrivera à nouveau". Emma Haziza a donc appelé à la vigilance, mais aussi à prévenir plutôt que guérir. "Cela arrivera à nouveau quoi qu'il arrive. Il est important qu'à l'échelle de tous les bâtiments, on commence à réfléchir aux conséquences de l'arrivée de l'eau." Par ailleurs, la spécialiste des crues a balayé les rumeurs selon lesquelles des petits villages seraient sacrifiés par les autorités, trop occupées à protéger la capitale. "Bien entendu qu'on protège Paris, c'est le poumon économique de la France. Mais les travaux réalisés le sont sur l'ensemble du bassin" de la Seine, assure-t-elle.