Intempéries : 18 départements en vigilance orage

  • A
  • A
Intempéries : 18 départements en vigilance orage
L'eau est montée rapidement dans le Nord et l'Est.@ AFP
Partagez sur :

18 départements restent placés en alerte orange aux orages. Le Nord et l'Est ont été particulièrement touchés par ces nouvelles intempéries.

L'ESSENTIEL

De violents orages ont touché mercredi le Nord et l'Est de la France, alors que des inondations touchent déjà plusieurs zones dans le Grand-Est et le Nord. Mardi, un septuagénaire est mort noyé dans sa voiture dans le Pas-de-Calais.

Les informations à retenir :

  • 18 départements sont placés en vigilance orange aux orages, plus aucun n'est en vigilance inondations.

  • De nouvelles zones sont touchées par les inondations dans le nord et l'est.

  • Un septuagénaire a été retrouvé mort noyé dans son véhicule mardi.

  • 18 départements en alerte aux orages

Mercredi en fin de journée, dix-huit départements du nord-est de la France étaient toujours placés en vigilance orange en prévision de violents orages. Le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Territoire de Belfort, la Côte d'Or, la Nièvre, la Saône-et-Loire, l'Yonne, les Ardennes, l'Aube, la Marne, la Haute-Marne, le Doubs, le Jura, la Haute-Saône, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle et les Vosges sont concernés. L'alerte orange pour orages a en revanche été levée pour le Pas-de-Calais, le Nord, la Somme, l'Oise et l'Aisne. Dans le reste de la France, la vigilance inondations sur l'Essonne, l'Eure et la Seine-Maritime a été levée mercredi matin.

Des orages sont toujours possible sur l'ensemble des départements placés en vigilance Orange jusque tard en soirée mercredi, notamment en Alsace et en Lorraine.

vigilence-640

  • De nouvelles inondations

Alors que, dans plusieurs départements touchés par les intempéries de la semaine dernière, la décrue est encore en cours, de nouvelles zones sont touchées par une montée des eaux. Près de Lens et de Béthune, l'eau est montée très rapidement. "J'ai vu la montée des eaux, l'eau qui arrive partout, devant, derrière, sur le côté... Pour moi c'est de la panique", témoigne une habitante de Souché, dans le Pas-de-Calais. "Ça a été tellement rapide et violent que personne n'a rien pu faire. Le vent, les précipitations et la grêle, c'est impressionnant. On a des champs ce sont des torrents, on se croirait à la montagne", témoigne le maire de Mondicourt, commune également située dans le Pas-de-Calais. Dans certains villages, les dégâts sont importants avec des vitrines brisées, des portes de garage arrachées ou encore des traces de boue omniprésentes sur les murs et les voitures.

Outre la France, une grande partie de la Belgique a été touchée mardi par de violents orages, provoquant des inondations et la fermeture de plusieurs axes de circulation. L'autoroute vers Lille, entre Tournai et Bruxelles, a par exemple dû être fermée à cause des intempéries. En fin de journée, la foudre a interrompu certaines activités au sol à l'aéroport de Bruxelles.

  • Un mort dans le Pas-de-Calais

Mardi, un septuagénaire est mort noyé dans son véhicule près de Mondicourt, dans le Pas-de-Calais, a annoncé la préfecture. "Le conducteur s'est engagée sur une portion de la RN 25 inondée et a été surpris par la montée des eaux à hauteur de Mondicourt", a indiqué la préfecture du Pas-de-Calais. Vers 16h30, le centre opérationnel départemental (COD) du Pas-de-Calais, qui réuni tous les services de l'État, a été activé. Celui du Nord a aussi été mis en place.