INFORMATION EUROPE 1 - Vols de montres de luxe à Paris : cinq suspects arrêtés

  • A
  • A
INFORMATION EUROPE 1 - Vols de montres de luxe à Paris : cinq suspects arrêtés
Le 5 juin, la BAC a arrêté trois Roumains soupçonnés d’être impliqués dans la tentative de vol d’une montre Rolex dans le 8e arrondissement de Paris. (image d'illustration)@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Cinq hommes ont été arrêtés mardi matin en Seine-Saint-Denis, soupçonnés d'avoir commis une série de vols de montres de luxe dans les beaux quartiers de Paris et dans le métro.

Ils sont soupçonnés d’avoir commis une série de vols de montres de luxe dans les beaux quartiers de la capitale. Cinq suspects ont été arrêtés mardi matin par les policiers de l’agglomération parisienne (DSPAP) lors d’une vaste opération coordonnée par plusieurs services d’enquête, selon les informations recueillies par Europe 1.

Beaux quartiers et métro parisien visés. Les investigations se sont accélérées ces derniers jours après l’arrestation le 5 juin par les policiers de la BAC de nuit de trois Roumains soupçonnés d’être impliqués dans la tentative de vol d’une montre Rolex dans le 8e arrondissement de Paris. Les policiers de la sûreté territoriale parisienne, déjà saisis de plusieurs affaires similaires, ont alors fait des rapprochements avec d’autres faits et identifié d’autres suspects grâce à un gros travail de recoupement des modes opératoires, confirmés par des images de vidéosurveillance.

Ces avancées ont également bénéficié à leurs collègues de la sûreté régionale des transports, qui enquêtaient de leur côté sur cinq vols de montres de luxe commis dans le métro parisien ces dernières semaines. Ces deux services d’enquête ont alors conjugué leurs efforts avec l’appui de la sous-direction de lutte contre l’immigration irrégulière et l’aide d’officiers de liaison roumains en poste dans la capitale.

Repérages avec un drone. Leurs recherches ont permis d’identifier plusieurs suspects localisés dans un campement à Bondy, en Seine-Saint-Denis. Les enquêteurs ont alors eu recours à un drone pour effectuer des repérages en toute discrétion au-dessus de ce camp et ainsi préparer le coup de filet. Mardi matin, une centaine de policiers de différents services de la DSPAP et de la brigade de protection des mineurs de la PJ parisienne ont investi le camp et arrêté cinq suspects. Ils ont tous été placés en garde à vue, ainsi qu’un sixième homme, extrait de prison où il est en détention provisoire après son arrestation le 5 juin. En outre, lors de l'opération menée dans le camp, plusieurs montres de luxe ont été retrouvées au cours de la perquisition.