Incendies dans les Bouches-du-Rhône : "On peut espérer que le feu soit maîtrisé en milieu de journée"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le feu est désormais "fixé" aux portes de Marseille. Pour l'adjoint au maire en charge des Marins-Pompiers, le feu pourrait être maîtrisé ce midi.

La situation s'améliore près de Marseille alors qu'un incendie a brûlé plus de 2.500 hectares de forêt depuis mercredi après-midi. "Vers 7 heures, le feu a été déclaré fixé aux portes de Marseille, au niveau des quartiers nord et au sud des Pennes-Mirabeau", a annoncé sur Europe 1 Julien Ruas, adjoint au maire de Marseille, en charge du bataillon des Marins-Pompiers.

Le feu est "fixé". Le feu est désormais "fixé" au niveau des quartiers nord de Marseille. "Sur les autres foyers, les foyers sont aussi fixés donc à priori, avec l'appui aérien qui vient de reprendre, on peut espérer que ce feu soit maîtrisé en milieu de journée", a expliqué l'adjoint au maire de Marseille, en charge du bataillon des marins-pompiers, précisant qu'il restait tout de même "une menace, le risque zéro n’existant pas". "Le feu peut repartir, mais ce risque est plus faible que cette nuit ou qu'il y a trois ou quatre heures", a-t-il indiqué.

200 pompiers mobilisés en prévention. Interrogé sur la possibilité de nouveaux départs de feu ou de nouveaux incendies dans les semaines à venir en raison de la sécheresse, Julien Ruas explique qu'il est nécessaire de "rester vigilant, d'abord pour les massifs avoisinants parce qu'il ne faudrait pas qu'il y ait des sautes de flammes et que le feu se propage sur le massif de l'étoile". Des marins-pompiers sont mobilisés depuis le début de l'été et le resteront pour limiter les risques. "Les marins-pompiers ont été mobilisés dès le début de l'été sur tous les massifs forestiers de la ville de Marseille et plus largement des Bouches-du-Rhône pour avoir une présence et garantir une certaine sécurité", indique l'adjoint au maire. "Un jour normal sur Marseille, nous avons, pour le risque feux de forêt, 40 camions et plus de 200 marins-pompiers mobilisés à titre préventif", conclut-il.