Incendie mortel à Marseille : 25 et 20 ans de réclusion

  • A
  • A
Incendie mortel à Marseille : 25 et 20 ans de réclusion
Partagez sur :

Deux hommes, jugés pour l'incendie en 2003 d'un hôtel meublé à Marseille, faisant 11 morts, ont été condamnés vendredi à 25 ans et 20 ans de réclusion criminelle.

Des peines de 25 ans et 20 ans de prison ont été prononcées vendredi par les assises des Bouches-du-Rhône contre deux incendiaires présumés, Samuel Golbain, 33 ans, et Christophe Coppola, 28 ans. La cour a suivi les réquisitions de l'avocate générale, qui avait insisté sur la "préméditation" et la "volonté de faire du mal" des deux hommes.

Ils étaient jugés pour avoir volontairement mis le feu le 15 mai 2003 à un hôtel meublé à Marseille. L'incendie avait causé la mort de 11 personnes et en avait blessé 19 autres. Ils étaient poursuivis pour "destruction, dégradation et détérioration de biens par incendie ayant entraîné la mort".

Décrits à l'époque des faits comme des marginaux fascinés par le feu, les deux hommes se sont renvoyé mutuellement la responsabilité du drame au cour des audiences. "Je reconnais les faits d'avoir mis le feu. J'ai pas voulu faire de morts ni de victimes. J'étais dans un état second, un état d'ivresse", a lâché Samuel Golbain. Le second a affirmé avoir seulement fait le guet à l'extérieur de l'hôtel. Les deux accusés n'ont pas expliqué le mobile de leur acte.

Les deux incendiaires avaient déjà été condamnés en juin 2004 à 5 ans de prison pour avoir mis le feu, ensemble, le 18 mai 2003, trois jours après le drame de l'hôtel, à un presbytère marseillais.