Incendie à Bordeaux : le père décède également

  • A
  • A
Incendie à Bordeaux : le père décède également
Partagez sur :

Son épouse et ses deux enfants ont péri dans l'incendie de leur appartement familial dans la nuit de vendredi à samedi.

Il n'a pas survécu. L'homme de 38 ans admis en réanimation samedi matin après l'incendie de son logement dans le centre de Bordeaux est décédé, a-t-on appris dimanche auprès du CHU. La victime est décédée des suites de ses blessures "samedi en fin de journée", a indiqué la responsable de la communication du Centre hospitalier universitaire.

La veille, ses deux enfants de 3 et 5 ans et sa femme avaient péri dans ce même incendie. Un violent incendie, apparemment provoqué par un dysfonctionnement dans le système de chauffage de ce duplex du centre-ville, s'était déclaré dans la nuit de vendredi à samedi au 3e étage de l'immeuble d'habitation de quatre niveaux.

Les secours étaient intervenus vers 02h30 samedi matin dans le centre-ville, pour un incendie dans un appartement occupant les deux derniers étages de l'immeuble. Dans l'appartement "entièrement embrasé", selon les pompiers, avaient été découverts les corps sans vie d'une fillette et de son grand frère (âgés de 3 et 5 ans, selon la préfecture), ainsi que celui de leur mère, de 42 ans, apparemment surpris dans leur sommeil.

L'incendie a été maîtrisé à l'aube. Treize autres occupants de l'immeuble avaient été évacués sains et saufs. Des investigations sont en cours afin de déterminer l'origine du sinistre. Selon les premières constatations de la police, "aucun élément ne fait penser à un acte criminel". D'après les enquêteurs, le feu pourrait provenir d'une défaillance du système de chauffage de l'appartement, qui était équipé d'une pompe à chaleur.