Ils réclament le droit de voter dès 16 ans

  • A
  • A
Ils réclament le droit de voter dès 16 ans
Partagez sur :

L'UNL a lancé sa campagne de rentrée et demande l'abaissement de l'âge légal pour pouvoir voter.

"Nous voulons le droit de vote dès 16 ans". Le message est clair. Sur son tract de rentrée, imprimé sur du papier quadrillé, façon dissertation, l'UNL, première organisation lycéenne, réclame l'abaissement de l'âge pour pouvoir voter.

Le secrétaire général de l'UNL, Antoine Evennou, dit ne pas comprendre pourquoi les lycéens qui se mobilisent et participent aux débats, "ne peuvent pas voter et s'exprimer". "Cela permettrait un rééquilibrage et une répartition égale entre les tranches d'âge aux élections", a-t-il assuré lors d'une conférence de presse.

"Malgré le manque de moyens nous nous engageons dans la démocratie lycéenne, dans des associations, dans le mouvement social... Nous avons toujours fait la preuve que nous avions notre propre parole. Mais nous en avons marre que l’on nous juge inaptes à décider par nous-mêmes." indique l'UNL. "Quand le gouvernement ne nous écoute plus, la rue devient notre seule urne", prévient le tract.

Martin Hirsch, haut-commissaire à la Jeunesse, a rappelé qu'un Livre vert, publié en juillet, rassemble 57 propositions pour refonder la politique en faveur de 16-25 ans. "L'idée qui (en) est sortie, c'était d'abord laisser des jeunes de 16 ans pouvoir être responsables associatifs sans demander 36 autorisations", précise le haut-commissaire.

Martin Hirsch a par ailleurs souhaité "un lieu de représentation" pour les jeunes et la suppression de toutes les limites d'âge au-dessus de 18 ans pour être éligibles à certains mandats. "Au-dessus de 18 ans, on a le droit de voter mais pas le droit d'être élu. On n'a pas le droit d'être élu pour représenter d'autres salariés quand on est salarié de 18 ans et demi. On n'a pas le droit d'être élu à l'Assemblée nationale quand on a 19 ans", a-t-il ajouté.