Ils ne veulent pas de "jouets sexistes" pour Noël

  • A
  • A
Ils ne veulent pas de "jouets sexistes" pour Noël
Partagez sur :

Des militants ont fait irruption samedi dans un grand magasin parisien pour dénoncer les stéréotypes véhiculés par certains jouets.

Une machine à laver en plastique pour les petites filles, l’atelier du bricoleur pour les petits garçons : voilà ce que ne veulent plus voir les militants du Collectif contre le publisexisme, le sexisme dans la publicité. Une vingtaine d’entre eux se sont retrouvés samedi pour une manifestation dans un des grands magasins de Paris alors que les courses de Noël battaient leur plein.

"Pourquoi trouve-t-on des pages bleues et des pages roses dans les catalogues de jouets ? Pourquoi les petits garçons s'imaginent-ils journalistes, pilotes de course, cosmonautes ou aviateurs tandis que les petites filles disent simplement rêver... d'une maison ?", s’interroge le Collectif contre le publisexisme sur son site internet. Cette association dénonce "l'ampleur de la discrimination sexiste que subissent les enfants et la manière dont se construisent le masculin et le féminin au travers des jouets et de leurs usages".

L’objectif des manifestants était de sensibiliser les acheteurs à quelques jours de Noël. Mais le message n’est pas toujours très bien passé. Ecoutez le reportage de Benjamin Fontaine :



Samedi, le service de sécurité du grand magasin est finalement intervenu pour faire évacuer les manifestants.