Ils demandent une "réelle égalité" hommes-femmes

  • A
  • A
Ils demandent une "réelle égalité" hommes-femmes
Partagez sur :

Plusieurs milliers de personnes, soutenues par des personnalités de gauche, ont manifesté samedi à Paris.

Quelque 2.600 personnes selon la police se sont rassemblées, samedi à Paris, à l'appel du Collectif national pour les droits des femmes (CNDF) et de l'association Femmes solidaires, qui dénoncent les inégalités salariales dont sont victimes les femmes en France.

Selon Femmes solidaires, les femmes perçoivent aujourd'hui des salaires inférieurs de 21% à ceux des hommes et leurs retraites sont en moyenne inférieures de 600 euros par mois. Elles occupent en outre 85% des emplois à temps partiel.

Une centaine d'associations féministes, de syndicats ou de formations politiques de gauche, dont le Parti socialiste représenté par Martine Aubry et le Parti communiste (PCF), se sont joints à la manifestation. "C'est un combat moderne, un combat d'actualité parce qu'il y a beaucoup de remises en cause des droits des femmes que ce soit sur l'accès à la contraception (...) mais aussi sur les égalités professionnelles", a déclaré Marie-George Buffet, secrétaire nationale du PCF, au micro d'i-Télé.

En écho à cette manifestation, le premier ministre François Fillon a regretté samedi lors d'un discours à Polytechnique que les femmes ne s'engagent pas suffisamment dans les filières scientifiques. "Je crois nécessaire d'encourager les femmes à s'engager dans les sciences", a-t-il dit, regrettant que les femmes ne constituent que 18% des effectifs de Polytechnique.