Ile-de-France : l'ancien magistrat Philippe Bilger démissionne de la commission d'éthique

  • A
  • A
Ile-de-France : l'ancien magistrat Philippe Bilger démissionne de la commission d'éthique
L'ancien magistrat Philippe Bilger, ici en 2011, a démissionné de la commission d'éthique francilienne.@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

Pour assurer "la sérénité de la commission d'éthique", l'ancien magistrat Philippe Bilger a démissionné de cette structure après un tweet faisant allusion à l'orientation sexuelle d'un chroniqueur de télévision.

L'ancien magistrat Philippe Bilger, membre de la commission d'éthique du conseil régional d'Ile-de-France, a démissionné de ce poste pour en assurer "la sérénité", suite à des accusations de propos homophobes sur Twitter, a-t-on appris jeudi auprès de la Région.

Un tweet très controversé fin juin. "Comme #LaurentRuquier a au moins un point commun avec #CharlesConsigny, homosexuel comme lui, on est sûr que le second ne risquera pas les foudres du premier comme l'invité #NDA @morandiniblog Je sens qu'on va regretter #YMoix. Quand il partira", avait-il tweeté le 26 juin, faisant référence à l'arrivée attendue de Charles Consigny dans l'émission On n'est pas couché sur France 2. Ce tweet lui avait valu des accusations de propos homophobes, portées notamment par plusieurs élus régionaux. 



"Propos xénophobes". Il a démissionné "le 2 juillet", "pour assurer la sérénité de la commission éthique"et "sera remplacé "à la rentrée par un autre magistrat", a-t-on indiqué à la Région. Une "victoire" pour le groupe Alternative et sociale (AES) qui, selon un communiqué, "avait prévenu" de la personnalité controversée de l'ancien magistrat, "qui n'a cessé même après sa nomination de tenir des propos xénophobes, réactionnaires ou homophobes de manière régulière, notamment sur les réseaux sociaux ou sur son blog".

Des personnalités politiques en dehors du conseil régional avaient également dénoncé ce tweet : "On aimerait ne plus voir ce genre de commentaire en 2018... @BilgerPhilippe vous valez mieux que ça !", avait notamment répondu le président des Patriotes Florian Philippot sur Twitter. 

Commission mise en place en 2016. La commission d'éthique du conseil régional d'Ile-de-France, composée de trois membres, a été mise en place en mai 2016 par Valérie Pécresse, présidente de la région IDF. Elle a notamment pour mission de contrôler les déclarations d'intérêts et de patrimoine des élus régionaux, et de vérifier le respect de certaines règles : pas de recrutements familiaux, pas de logement social, assiduité en séance, modération dans les déplacements, devoir de formation...etc.