Il va y avoir davantage de "sévérité" sur les routes

  • A
  • A
Il va y avoir davantage de "sévérité" sur les routes
Partagez sur :

Dominique Bussereau veut réduire le nombre de tués sur les routes. Le nombre de radars va, par exemple, augmenter.

Le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau, a promis samedi "une sévérité accrue" afin de réduire le nombre de tués sur les routes. Le chiffre risque d'augmenter en 2009, pour la première fois depuis sept ans.

L'objectif fixé par le gouvernement "est encore possible mais il va falloir mettre un sacré coup de collier", a prévenu le secrétaire d'Etat. Le gouvernement entend ramener en dessous de 3.000 le nombre de tués sur la route en 2012, contre 13.000 à 15.000 il y a une vingtaine d'années. "On va être amené à muscler notre dispositif", a indiqué Dominique Bussereau sur France Info.

Pour inverser la tendance, le ministre annonce qu'"on va augmenter la présence de la police et de la gendarmerie", ainsi que le nombre de radars et qu'on "va être amené à prendre des mesures de sévérité accrue". Sans donner de précisions concrètes.

Selon la Sécurité routière, 343 personnes sont mortes sur les routes de France métropolitaine en novembre, une augmentation de 3% par rapport aux 333 victimes de novembre 2008. Si la tendance observée depuis le début de l'année se poursuit, le nombre des tués sur les routes devrait se situer entre 4.350 et 4.400 pour 2009 contre 4.275 en 2008, estime le gouvernement.