Auvergne : Il interdit son commerce aux chiens... et aux francs-maçons

  • A
  • A
Auvergne : Il interdit son commerce aux chiens... et aux francs-maçons
@ maxppp
Partagez sur :

SCANDALE - Un commerçant de Châteaugay, en Auvergne, a interdit l'accès de son magasin aux chiens mais aussi aux francs-maçons. Les loges locales sons scandalisées.

L'affichette a trôné quelques jours sur la porte de son commerce. "L'entrée du magasin est interdite aux animaux … et aux FRANCS-MAÇONS". Le commerçant l'a finalement retirée, mais l'onde de choc a atteint les trois loges locales, le Grand Orient, le Droit Humain et la Grande loge féminine de France.

Une suite judiciaire ? L'affaire, révélée par le quotidien La Montagne, pourrait avoir des suites. Un membre local du Grand Orient s'est en effet "penché sur les textes de lois" pour mesurer la pertinence d'une plainte auprès de la police. "À priori, il risque simplement un rappel à la loi. Mais la Ligue des droits de l'homme, qui a été prévenue, pourrait lui envoyer un courrier."



"Quand on ne retient pas les leçons de l'histoire...". Une franc-maçonne de la région, contactée par La Montagne, a "très mal vécu" d'être considérée à l'égal d'un animal. "Quand on m'a appelée pour m'expliquer ce qu'avait écrit ce commerçant, j'ai aussitôt pensé aux panneaux interdisant l'entrée de magasins aux juifs pendant la Seconde guerre mondiale". Mais le comble de l'horreur, "c'est que les clients de ce magasin n'ont pas réagi. Quand on ne retient pas les leçons de l'histoire, elles nous reviennent toujours à la figure" estime la franc-maçonne.

Le commerçant ne voit pas le mal. Le propriétaire du magasin et auteur de l'affichette se justifie : "C'était un simple mouvement d'humeur parce que je trouve que la société part en sucette. Ce n'était pas dirigé contre quelqu'un en particulier." 

Ne visant personne, le commerçant développe pourtant un discours politique : "C'est par rapport à toutes les attaques qui ont été portées contre la famille ces derniers temps." Pour lui, c'est la marque de la franc-maçonnerie. Et de se plaindre à son tour : "La France est quand même devenu un drôle de pays, on ne peut plus s'exprimer."

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

Les francs-maçons veulent sauver l'Europe