Du RSA à un succès en librairie, l'histoire incroyable d'Olivier Bourdeaut

  • A
  • A
Du RSA à un succès en librairie, l'histoire incroyable d'Olivier Bourdeaut
Partagez sur :

"En attendant Bodjangueuls" a changé la vie de son auteur, Olivier Bourdeaut.

Ce succès littéraire, personne ne l’avait vu venir. "En attendant Bodjangueuls", premier roman d'Olivier Bourdeaut paru aux éditions Finitudes, a déjà été vendu à plus de 35.000 exemplaires. Incroyable pour cet écrivain qui, en l'espace de quelques mois,  est passé du RSA aux critiques dithyrambiques.

La galère, les petits boulots payés à coup de lance-pierres, Olivier Bourdeaut connaît bien, lui qui a collectionné les échecs. A 11 ans, il redouble sa sixième. A 13 ans, il entame sa deuxième année en cinquième. Et à 16 ans, il rate son brevet des collèges. Finie l’école et bienvenue dans le monde de la débrouille ! Olivier Bourdeaut est tour à tour ouvreur de robinets à l’hôpital de Saint-Nazaire, chasseur de termites, cueilleur de fleur de sel…

g

"J’ai eu la chance d’être renvoyé comme un malpropre". Des années de petits boulots pendant lesquelles il ne cesse de s’adonner à sa passion : la lecture. Jusqu’au déclic, il y a deux ans. Il raconte au micro d’Europe 1. "J’ai eu la chance d’être renvoyé comme un malpropre d’un emploi. Je travaillais pour un marchand de biens, qui s’est avéré être un escroc. Je me suis retrouvé un peu le bec dans l’eau. Et mon frère m’a gentiment accueilli en me disant ‘tu nous bassines avec ton histoire de roman depuis des années, je te loge, je te paye des clopes et du café, et tu vas l’écrire !"

Un deuxième roman en préparation. La suite a été extrêmement vite. "J’étais au RSA et là, j’ai 15 rendez-vous par semaine, et je n’ai pas du tout le temps de m’y préparer ! Cela a été une gentille bousculade." En un mois et demi, son livre est devenu le coup de cœur de nombreux libraires. Et les droits ont été achetés par plusieurs maisons d’édition à l’étranger. A 35 ans, et après des années de galère, Olivier Bourdeaut enchaîne désormais les séances de dédicaces à travers la France. Et il s’est déjà lancé dans l’écriture de son deuxième roman.