Huîtres : un nouveau test sanitaire à l'étude

  • A
  • A
Huîtres : un nouveau test sanitaire à l'étude
Partagez sur :

Le ministre de la Pêche Bruno Le Maire a rencontré les ostréiculteurs après une interdiction de vente et de consommation des huîtres du Bassin d'Arcachon levée mercredi.

Le test de la souris, contesté par les ostréiculteurs, pourrait être remplacé d'ici fin 2009, a signalé jeudi le ministre de la Pêche Bruno Le Maire, qui pourrait annoncer dès vendredi des changements dans le processus d'interdiction de vente d'huîtres.

Le ministre, qui s'est exprimé après une réunion au ministère avec les professionnels, des représentants de l'Ifremer, de l'Afssa (sécurité sanitaire des aliments), a montré sa volonté "d'accélérer les travaux" des chercheurs pour pouvoir "disposer à la fin 2009 d'un test alternatif au test de la souris qui soit plus précis, plus convaincant, plus explicatif et tout aussi protecteur pour la santé du consommateur".

Ecoutez Bruno Le Maire au micro de Lucas Hochart :



En attendant ce nouveau test, les professionnels souhaitent que d'autres indicateurs que le seul test de la souris, notamment un test chimique ou encore la détection d'éventuelles algues toxiques, puissent être pris en compte avant qu'une interdiction de vente soit prononcée. Sur ce point, le ministre a réservé sa réponse à vendredi, selon Goulven Brest, le président du conseil national de la conchyliculture.

Goulven Brest estime qu'aucune réponse n'a été donnée lors de la réunion. Il s'exprime au micro de Lucas Hochart :



Du 22 au 29 juillet, les huîtres du bassin d'Arcachon ont été interdite à la vente et à la consommation sur la foi d'un test sur une souris, pour la 4e fois depuis le mois de mai. Les moules restent interdites à la vente depuis le 22 juillet.