Homophobie en France : où en est-on ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, Xavier Héraud, rédacteur en chef de Yagg.com, et Jean-Luc Romero, conseiller régional PS, font le point sur l'homophobie en France, quelques jours après la tuerie d'Orlando.

INTERVIEW

Après trois années noires, les actes homophobes ont baissé en 2015. Entre 2012 et 2014, en plein contexte du mariage pour tous, les témoignages d'actes contre les homosexuels avaient grimpé jusqu'à 3.517, contre 1.318 pour 2015. Sur Europe 1, Xavier Héraud, rédacteur en chef du site Yagg.com, et Jean-Luc Romero, conseiller régional PS, dressent un état des lieux de l'homophobie en France, quelques jours après la tuerie d'Orlando, aux Etats-Unis, où 49 personnes ont perdu la vie.

"On est revenu au chiffre que l'on connaissait avant le mariage pour tous". "Au moment du mariage pour tous, il y a eu un pic inhabituel, (...) une montée de l'homophobie en France. Aujourd'hui, on rentre dans un climat un peu plus 'habituel'", indique Xavier Héraud. Un avis partagé par Jean-Luc Romero. "On est revenu aux chiffres que l'on connaissait avant le mariage pour tous", explique le conseiller régional PS.

"Une certaine parole homophobe s'est développée". Jean-Luc Romero, maire-adjoint du 12e arrondissement de Paris, est même optimiste puisqu'il estime que "l'homophobie recule". "Je fais des mariages et je vois souvent des anti-mariages qui viennent me dire : 'on a manifesté, on était contre et puis là, on a quelqu'un de notre famille qui se marie et on se dit pourquoi tout ça ?'", raconte Jean-Luc Romero.

Xavier Héraud, lui, se montre plus prudent. "Depuis le mariage pour tous, une certaine parole homophobe s'est développée", déplore le rédacteur en chef du site Yagg.com. Il estime aussi que les chiffres de 2015 sont peut-être dus à "une baisse des déclarants", mais pas forcément des actes.