Héritage Hallyday : les deux parties se réjouissent de la décision du tribunal

  • A
  • A
Héritage Hallyday : les deux parties se réjouissent de la décision du tribunal
Me Ardavan Amir-Aslani, l'avocat de Laeticia Hallyday. @ GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :

Les juges ont décidé vendredi de geler les seuls actifs immobiliers français de Johnny Hallyday et de refuser à ses enfants David et Laura tout droit de regard sur son album posthume.

Les avocats de Laeticia Hallyday, mais également ceux des aînés de Johnny Hallyday, se sont chacun satisfaits de la première décision très attendue du Tribunal de Nanterre, vendredi. 

Une première étape "favorable". "La volonté de Johnny Hallyday a donc été respectée", s'est réjoui Me Ardavan Amir-Aslani, avocat de l'épouse de la star du rock dans un communiqué, saluant le fait que le gel ne concerne pas les actifs américains de Johnny et réaffirmant que "le droit moral sur le dernier album a été exercé du vivant de l'artiste".  

Les avocats de la fille de l'"idole des jeunes", Laura Smet, ont également salué une "première étape du processus judiciaire" qui "s'enclenche d'une manière favorable". "Cette ordonnance reprend notre argumentation sur la loi française applicable au règlement de la succession", précisent Pierre-Olivier Sur, Hervé Témime et Emmanuel Ravanas.

Cette décision sonne comme une victoire seulement partielle pour Laura Smet et David Hallyday. Les juges ont décidé vendredi de geler les seuls actifs immobiliers français de Johnny Hallyday et de refuser aux aînés de la star tout droit de regard sur son album posthume.