Héritage de Johnny Hallyday : Laeticia sort de son silence dans "Le Point"

  • A
  • A
Partagez sur :

La veuve du chanteur s'est confiée dans un long entretien au "Point" à paraître jeudi. Elle y évoque, notamment, la bataille judiciaire autour de l'héritage de Johnny Hallyday.

Elle a été la femme de Johnny Hallyday pendant plus de 20 ans. Depuis la mort du chanteur, le 5 décembre 2017, Laeticia Hallyday avait choisi le silence, et n'avait pas réagi à la polémique judiciaire sur l'héritage de son défunt mari. C'est dans un entretien-fleuve (14 pages) au Point à paraître jeudi qu'elle a finalement décidé de livrer sa vérité. Si Laeticia évoque tour à tour sa rencontre avec le rockeur, son mariage avec lui en 1996 (elle a alors 21 ans, il en a 52), son histoire d'amour mais aussi les derniers mois de la vie de son époux, la veuve de Johnny revient aussi longuement sur la polémique actuelle, celle liée aux testaments qui déshériteraient Laura Smet et David Hallyday, les deux enfants aînés du chanteur. "On me vole mon deuil. On me roue de coups", déplore-t-elle.

"Ce n'était pas facile de se parler dans cette famille." "J'ai beaucoup d'empathie pour la souffrance de David et Laura. Elle est bien réelle. Ils ont souffert du manque de leur père. Leur enfance a été compliquée. En même temps, moi, cela ne m'appartient pas", explique d'abord Laeticia Hallyday, précisant avoir beaucoup "œuvré" pour rassembler cette "famille explosée". Laeticia explique que "jamais" Johnny Hallyday n'avait parlé de son testament à ses deux aînés. "Ce n'était pas facile de se parler dans cette famille", justifie-t-elle au Point. "Dire 'Je t'aime', par exemple. Mon mari avait de la pudeur, de la timidité. Et il fuyait les conflits. Sans compter la culpabilité de ne pas avoir été un père présent dans leur enfance."



"Qu'on règle ça en famille". Concernant la décision d'établir un tel testament, la veuve du chanteur explique que pour Johnny Hallyday, il y a eu un tournant. "Il y a le crash de la Malaysian Airlines", explique Laeticia Hallyday. "Mon mari m'a dit : 'On voyage souvent ensemble ; et si l'avion s'écrase ? Qui protégera Jade et Joy ? Qui s'occupera d'elles ?'". Rappelant que Johnny Hallyday avait fait des donations de son vivant à David et Laura, Laeticia Hallyday ajoute que pour Johnny, "ils étaient sortis d'affaire". Quant au regret de Laura Smet de ne pas avoir eu une guitare de son père, Laeticia Hallyday tranche : 'Il aurait juste fallu qu'ils m'appellent, qu'on règle ça en famille'". Concernant le fameux trust dont dépend l'héritage de Johnny Hallyday, elle affirme bien en être "bénéficiaire, avec mes filles", mais assure que "le patrimoine doit être préservé" et qu'elle "ne décide de rien".

Malgré les lettres d'avocats et les passages devant la justice, Laeticia Hallyday est prête à renouer les liens avec les deux aînés de Johnny. "Je les attends à bras ouverts", dit-elle. "On est une famille ! Je ne demande que le paix, mais qu'on respecte la mémoire de mon mari. Je serai, un jour, prête à pardonner (...) mais il faut aussi fixer les limites. On me vole mon deuil. On me roue de coups." Le Tribunal de grande instance de Nanterre rendra vendredi sa décision dans l'affaire jugée en référé l'opposant aux aînés de Johnny.