"Hé ! T'es bonne" : Paris lance des affiches et une application pour lutter contre le harcèlement

  • A
  • A
"Hé ! T'es bonne" : Paris lance des affiches et une application pour lutter contre le harcèlement
Ces affiches seront visibles partout dans Paris.@ Ville de Paris
Partagez sur :

La mairie de Paris veut inciter les victimes et les témoins à agir contre le harcèlement quotidien et banalisé.

La mairie de Paris lance cette semaine une nouvelle campagne contre le harcèlement de rue. La capitale a présenté deux nouvelles affiches : "Nous souhaitons, avec ces affiches, dénoncer sans stigmatiser et susciter l’entraide des témoins. Lutter contre le harcèlement de rue, c'est participer à déconstruire les stéréotypes sexués que subissent aussi les personnes LGBT", a indiqué Hélène Bidard, adjointe à la maire de Paris chargée de toutes les questions relatives à l'égalité femmes/hommes.

Réconforter les victimes. En parallèle, la mairie a développé une application pour smartphone. Appelée "Hands Away", elle permet aux victimes de harcèlement de signaler toute parole ou geste déplacé dans les rues de Paris. Une alerte est alors immédiatement envoyée à des "street angels", les utilisateurs de l'application se trouvant à proximité. "Ils vont venir réconforter la victime, apporter une écoute ou un dialogue. Ils peuvent aussi témoigner auprès de la police s'ils ont vu la scène. C'est une plateforme citoyenne pour lutter contre les agressions sexuelles", explique Alma Guirao, la fondatrice de l'application "Hands away", sur France Bleu.

5.000 utilisateurs. L'application gratuite doit permettre aux femmes d'oser s'exprimer sur le harcèlement quotidien : sifflements, remarques sur le physique ou la tenue, regards appuyés, propos sexistes... Elle compte déjà 5.000 utilisateurs.