Haute-Saône : l'ancien président du Medef de Franche-Comté en détention

  • A
  • A
Haute-Saône : l'ancien président du Medef de Franche-Comté en détention
L'information judiciaire qui concerne l'ancien patron du Medef de Haute-Saône.@ Jacques DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

L'ancien patron du Medef départemental est accusé d'avoir confondu son patrimoine propre et celui de ses deux sociétés. 

L'ancien président du Medef de Franche-Comté jusqu'en mai dernier, Jean-Luc Piton, a été mis en examen et écroué pour "banqueroute" et "abus de bien sociaux" mercredi soir à Vesoul, a indiqué jeudi le parquet.

Des virements suspects d'un montant de 280.000 euros. L'enquête des gendarmes de la section de recherches de Besançon "a permis de démontrer une confusion entre son patrimoine propre et celui de ses deux sociétés, Bruno Richard et La Compagnie des Athelots", spécialisées dans le linge de maison haut de gamme et la broderie de luxe, a déclaré le procureur de la République à Vesoul, Emmanuel Dupic.

Comptabilité irrégulière. Des virements suspects, d'un montant global de 280.000 euros, ont été effectués depuis des comptes de ces sociétés vers d'autres appartenant à Jean-Luc Piton, dont certains sont domiciliés à Oman et aux États-Unis, a-t-il précisé. Au terme de deux jours de garde à vue, il a été mis en examen à Vesoul pour "banqueroute" et "abus de bien sociaux" en raison d'une comptabilité irrégulière, voire inexistante, et de soupçons de détournements de fonds. Le juge des libertés et de la détention a ordonné son placement en détention provisoire.

Des fichiers clients volés. L'enquête a débuté début 2018 après des révélations faites par le nouveau repreneur de l'entreprise Bruno Richard, basée à Luxeuil-les-Bains, qui se trouvait en redressement judiciaire depuis novembre 2017. Il se plaignait notamment de l'état économique de la société et du vol de ses fichiers clients. "L'information judiciaire ne fait que commencer et elle se poursuit pour connaître l'ampleur des faits", a dit le procureur.