Guyane : un territoire paralysé par la grève générale

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Un lancement de satellite reporté, des entreprises à l'arrêt, la Guyane entame sa première journée de grève générale lundi.

Trente-sept syndicats guyanais ont appelé à la grève générale à compter de lundi. Le département d'outre-mer est donc paralysé en ce début de semaine, point d'orgue d'un mouvement de grogne sociale d'ampleur qui gronde depuis la semaine dernière. En cause, des promesses non-tenues de François Hollande. 

Un territoire paralysé. Désormais il sera encore plus compliqué de franchir les barrages, sauf pour les véhicules prioritaires. De nombreuses entreprises sont à l'arrêt avec cette grève générale qui débute. Le lancement de la fusée Ariane prévu depuis le centre spatial guyanais à Kourou n'a toujours pas eu lieu. Un satellite prévu pour le prochain lancement est, lui, bloqué sur le tarmac de l'aéroport Félix Eboué. Aucun vol d'Air France ne sera assuré, les écoles sont fermées.

François Hollande ou rien. Le président de la collectivité territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre, a annoncé, après un entretien avec le Premier ministre Bernard Cazeneuve, la venue d'un ministre, sans donner plus de précisions. Mais les différents collectifs qui mènent le mouvement réclament désormais la venue de François Hollande et de plusieurs ministres. Une plateforme de l'ensemble des revendications devrait être présentée lundi. PArmi ces revendications, une meilleure prise en charge sanitaire ou encore la desserte en courant électrique.