Guyane : Taubira appelle au dialogue, "sinon le blocage va durer"

  • A
  • A
Guyane : Taubira appelle au dialogue, "sinon le blocage va durer"
La Guyanaise Christiane Taubira souhaite qu'un dialogue s'instaure pour mettre fin à la crise sociale qui paralyse le département d'Outre-mer.@ Jewel Samad / AFP
Partagez sur :

Christian Taubira, ancienne Garde des Sceaux et personnalité guyanaise de premier plan, souhaite qu'un dialogue s'instaure pour mettre un terme à la crise sociale qui paralyse la Guyane.

L'ancienne ministre de la Justice Christiane Taubira appelle au dialogue pour dénouer la crise qui paralyse son département de Guyane, "sinon le blocage va durer", prévient-elle dans un entretien au Parisien de mardi.

Le dialogue, "la responsabilité de tous". "Il faut du dialogue, sinon le blocage va durer. C'est la responsabilité de tous, y compris des élus, malgré le climat de défiance", plaide l'ancienne Garde des Sceaux. Elle défend l'action du gouvernement qui, "incontestablement (...) a agi puisqu'il a augmenté les forces de police et de gendarmerie, ce qui est demandé explicitement".

Des sujets traités "au compte-gouttes". "Mais il y a toute une série de sujets qui sont traités, soit au compte-gouttes, soit à doses homéopathiques depuis des années", nuance-t-elle. "La question de la sécurité est liée aux loupés de l'éducation, de la formation professionnelle, au taux de chômage qui touche 50 à 60% de la jeunesse, à l'enclavement du territoire, à l'activité illégale en orpaillage et en pêche maritime", ajoute la personnalité guyanaise.

La première journée de "grève générale illimitée" a démarré doucement lundi en Guyane et une "journée morte" est prévue mardi. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a répondu à l'une des revendications des acteurs sociaux en annonçant la venue de ministres "avant la fin de semaine".