Guerre des gangs grenoblois : deux hommes écroués

  • A
  • A
Guerre des gangs grenoblois : deux hommes écroués
Partagez sur :

Deux hommes ont été mis en examen et écroués pour avoir participé à une tentative d'évasion avortée d'une prison dans le Vaucluse, sur fond de guerre des gangs grenoblois qui a fait 10 morts depuis février 2007.

Oualid Mokrane, 33 ans, et Mourad Bouziane, 24 ans, ont été interpellés mardi à Grenoble et mis en examen et écroués jeudi. Les deux hommes sont soupçonnés d'avoir tenté d'organiser l'évasion par hélicoptère de la prison du Ponthet (Vaucluse), en décembre 2008, d'Hamdi Khadraoui, un suspect incarcéré dans le cadre d'un règlement de comptes en octobre 2007 à Grenoble qui avait fait 2 morts.

Ce jour-là, le frère de Hamdi Khadraoui, Ali, 38 ans avait été abattu. Oualid Mokrane avait été grièvement blessé tandis que Mourad Bouziane s'en sortait indemne. Mokrane et Bouziane faisaient en outre partie des protagonistes d'un autre règlement de comptes grenoblois, le 28 avril 2007 à Champagnier (Isère).

Des armes de poing, des mitraillettes, des pistolets automatiques et des fusils à pompe ont été retrouvés par les enquêteurs dans une voiture entreposée dans un box de garage en Isère.

Depuis février 2007, 10 personnes ont été tuées dans le cadre de cette guerre des gangs qui se disputent le contrôle des stupéfiants dans l'agglomération grenobloise. Le dernier épisode en date et le plus marquant a été l'assassinat en septembre 2008 d'un détenu, Sghaïr Lamiri, à la maison d'arrêt de Varces (Isère) par un tireur posté à l'extérieur de l'établissement, qui a été interpellé. Les commanditaires de cet assassinat n'ont toujours pas été interpellés.