Grippe : confinés deux semaines, les résidents d'une maison de retraite de Moselle enfin libres

  • A
  • A
Grippe : confinés deux semaines, les résidents d'une maison de retraite de Moselle enfin libres
Depuis la mi-décembre, une soixantaine de résidents de la maison de retraite étaient confinés pour se protéger de l'épidémie de grippe.@ capture d'écran Google Street View
Partagez sur :

Confinés depuis la mi-décembre dans leur maison de retraite de Vic-sur-Seille, la soixantaine de personnes âgées ont pu recevoir, pour la première fois lundi, des visiteurs.

La soixantaine de personnes âgées confinées depuis la mi-décembre dans leur maison de retraite de Vic-sur-Seille (Lorraine) pour contenir au maximum l'épidémie de grippe ont pu recevoir des visiteurs lundi pour la première fois, a expliqué le directeur.

"Un vrai soulagement". Le confinement a été levé "à 11H lundi matin. Sur les 42 résidents touchés par la grippe, seuls cinq restent encore en chambre car ils sont très fatigués. Les 37 autres peuvent enfin manger ensemble depuis samedi environ", a indiqué Hamid Idiri, directeur de l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Sainte-Marie. "Et dès aujourd'hui, des familles ont pu venir. C'est un vrai soulagement pour les résidents, leurs familles, les professionnels aussi", a-t-il ajouté, soulignant que "ces mesures préventives d'hygiène et d'isolement ont permis d'endiguer cette épidémie et de faire en sorte qu'aucun résident n'en décède".

Des cartes de Noël envoyées aux résidents. Le directeur de l'établissement a également tenu à remercier les élèves et les professeurs de l'école primaire de Valencin (Isère) qui ont envoyé des cartes de Noël aux résidents, après avoir appris leur confinement.

Décidé le 18 décembre, ce confinement visait à endiguer l'épidémie de grippe, qui touche les 12 régions de France continentale. L'épidémie de grippe saisonnière, due à un virus très contagieux, dure en moyenne neuf semaines, selon les données historiques de Sentinelles depuis 1984.