Grippe aviaire : la zone d'abattage étendue à 415 communes

  • A
  • A
Grippe aviaire : la zone d'abattage étendue à 415 communes
La zone d'abattage décrétée pour empêcher la propagation de la grippe aviaire a été élargie à 415 communes.@ REMY GABALDA / AFP
Partagez sur :

Instaurée début janvier pour lutter contre la propagation de la grippe aviaire, la zone d'abattage des palmipèdes a de nouveau été étendue ce mardi.

Cinquante-quatre nouvelles communes du Sud-Ouest vont être concernées par la zone d'abattage destinée à lutter contre la propagation du virus de la grippe aviaire.

415 communes concernées par la zone d'abattage. Le nombre de communes concernées passe ainsi de 361 à 415. La plupart des communes ajoutées à la liste se situent dans les Landes, qui devient le département le plus touché (+39 à 146 communes touchées) devant le Gers (+12 à 143 communes touchées) et les Pyrénées-Atlantiques (+3 à 81 communes touchées).

Le nombre de communes concernées par l'abattage préventif est resté stable dans les Hautes-Pyrénées (40 communes) et la Haute-Garonne (5 communes). Repéré fin novembre sur des oiseaux sauvages, le virus H5N8 continue de s'étendre dans les élevages du Sud-Ouest.

200 foyers de grippe aviaire confirmés au 3 janvier.La France a lancé le 4 janvier une politique d'abattage massif et préventif de palmipèdes dans la zone, pour tenter d'enrayer l'épidémie de grippe aviaire amenée au départ par les oiseaux migrateurs et souvent transmise par les déplacements d'animaux d'un élevage à l'autre.

La mise à jour des communes concernées par l'abattage préventif est fonction de l'évolution de la situation sanitaire. Au 3 février, 200 foyers de grippes aviaires H5N8 avaient été confirmés dans les élevages et 18 cas dans la faune sauvage.